Comité intersyndical pour l'assainissement du lac du Bourget

Pacage lacustre 2015

Les pêches exceptionnelles de géniteurs d’omble chevalier et de lavarets réalisées dans le cadre du pacage lacustre se sont déroulées en novembre et décembre 2015.Comme chaque année, l’objectif était de récolter les ovules et la laitance des reproducteurs présents sur les frayères afin de pratiquer une fécondation contrôlée et d’envoyer les œufs à la pisciculture de Rives à Thonon-les-Bains.

 

Cette opération développée à la fin des années 80 a permis avec la restauration des eaux du lac de préserver ces 2 espèces emblématiques du lac du Bourget.

Des objectifs qui évoluent

Les objectifs pour le lavaret sont moins ambitieux car son stock se renouvelle désormais naturellement au lac.

En revanche, le pacage lacustre de l’omble chevalier reste primordial pour le maintien de l’espèce car la survie des œufs est faible dans les zones profondes où l’espèce se reproduit.


Résultats de la campagne 2015

  • Omble chevalier : les 4 pêches organisées fin novembre ont permis de récolter un peu plus de 85 000 œufs
  • Lavaret : les 2 pêches organisées fin décembre ont permis de récolter près de 2 millions d’œufs.

Que deviennent les alevins ?

Les alevins de lavarets élevés en pisciculture rejoindront le lac en mars 2016 et ceux d’ombles en juillet 2016.

Qui participent au pacage lacustre ?

Les pêches ont été réalisées par les pêcheurs professionnels sous le contrôle de la DDT et du CISALB et les transports des œufs vers la pisciculture de Rives ont été pris en charge par les AAPPMA d’Aix-les-Bains et Chambéry.

L'été approche et malgré le temps orageux, la température de surface du #lacdubourget continue d'augmenter. La température de l'eau... ..

Quel programme pour les enfants cet été ! Tout ils sauront tout sur les animaux du lac du Bourget : du... ..

Alors que le Cisalb engage des actions manuelles sur toutes les rives du lac du Bourget pour lutter contre le... ..