Comité intersyndical pour l'assainissement du lac du Bourget

Le programme de pacage lacustre 2017

Les pêches exceptionnelles de géniteurs d’omble chevalier et de lavarets réalisées dans le cadre du pacage lacustre se sont déroulées durant 'hiver 2016-17. Comme chaque année, l’objectif était de récolter les ovules et la laitance des reproducteurs présents sur les frayères afin de pratiquer une fécondation contrôlée et d’envoyer les œufs à la pisciculture de Rives à Thonon-les-Bains.

 

Cette opération développée à la fin des années 80 a permis avec la restauration des eaux du lac de préserver ces 2 espèces emblématiques du lac du Bourget.

Des objectifs qui évoluent

Les objectifs pour le lavaret sont moins ambitieux car son stock se renouvelle désormais naturellement au lac. En revanche, le pacage lacustre de l’omble chevalier reste primordial pour le maintien de l’espèce car la survie des œufs est faible dans les zones profondes où l’espèce se reproduit.


La campagne 2016-17 en chiffres :

  • Omble chevalier : les pêches organisées fin novembre ont permis de récolter un peu plus de 140 000 œufs
  • Lavaret : les pêches organisées fin décembre ont permis de récolter près de 1 320 000 œufs

Que deviennent les alevins ?

Les alevins de lavarets élevés en pisciculture rejoignent le lac entre les mois de mars et avril 2017 et ceux d’ombles l'été prochain.

  • 14/03/17 : 200 000 alevins de lavarets transportés et déversés par l'AAPPMA de Chambéry le long de la voie lacustre
  • 15/03/17 : 200 000 alevins de lavarets transportés et déversés par l'AAPPMA d’Aix-les-Bains entre le Petit Port et la baie de Mémard
  • 04/04/17 : 200 000 alevins de lavarets transportés par l'AAPPMA de Chambéry et déversés par un pêcheur professionnel le long de la côte Montagneuse entre Aix-les-Bains et Bourdeau
  • 07/04/17 : 200 000 alevins de lavarets transportés par l'AAPPMA d'Aix-les-Bains et déversést par 2 pêcheurs professionnels au sud du château de St Gilles et entre Chatillon et Brison

Qui participent au pacage lacustre ?

Les pêches ont été réalisées par les pêcheurs professionnels sous le contrôle de la DDT et du CISALB et les transports des œufs vers la pisciculture de Rives ont été pris en charge par les AAPPMA d’Aix-les-Bains et Chambéry.

Pour les déversements, tous les acteurs unissent leurs efforts pour une bonne répartition des alevins dans le lac du Bourget.

 

  La température de surface voisine autour des 24°C. On constate un léger rafraîchissement depuis les dernières mesures fin juin 2017, La... ..

2016 : le lac du Bourget, un lac oligo-mésotrophe L'examen annuel du lac du Bourget confirme un bon état écologique global... ..

Depuis le début de l’année, pêcheurs amateurs et pêcheurs professionnels s’inquiètent de captures de lavarets en baisse ou tout du... ..